Astuces pour vendre sa moto

Vendre sa propre moto pour faire de la place dans le garage, pour financer un projet, pour un déménagement ou pour en acquérir une nouvelle bécane demande des précautions et quelques démarches légales à réaliser. Pour tirer profit de la vente de sa moto, voici quelques astuces à connaitre.

Une moto mise en valeur pour avoir tous les atouts

Les magazines en ligne comme Pour-vous-magazine.com affirment tous que l’aspect de la moto attire en premier l’attention d’un potentiel acheteur, d’où la nécessité de soigner sa présentation. Pour ce faire, il faut procéder à un lavage soigné suivi d’un petit polissage. Si besoin, il faut refaire la peinture et polir les chromes avec de nombreux produits. Au besoin, changez les pièces endommagées comme la pédale de frein arrière ou le sélecteur de vitesses tordu ou limé, le levier de frein cassé. Dans le cas d’un lavage à haute pression, n’oubliez pas de graisser la chaîne.

Revoir la mécanique

C’est une étape importante, notamment si l’engin n’a pas beaucoup bougé pendant un certain temps. Dans ce cas, il faut vérifier la pression des pneus et recharger la batterie. Effectuez la vidange et changez le filtre à huile. Contrôlez le freinage, l’usure des disques et des plaquettes. Vérifiez le train de pneus et toutes les commandes électriques : feux de route, de croisement, feu de stop, clignotants, appel de phare.

Fixer le prix de vente

Le prix d’une moto doit être juste et raisonnable pour trouver un client potentiel. Pour ce faire, il faut effectuer une recherche sur les modèles similaires ou se référer à la cote moto d’occasion pour avoir la moyenne de prix sur le marché sans surévaluer ou sous-évaluer l’engin. Il faut aussi veiller à ce que les roues soient en bon état, car cela peut faire baisser le prix. Il ne faut pas non plus oublier les accessoires. Ils sont très importants pour avoir un impact sur le prix de vente de la moto.

Une annonce pertinente

Annoncer la vente d’une moto doit se résumer à l’essentiel. Elle doit mentionner la couleur, le mois, l’année de circulation, le kilométrage, le modèle, la marque, les équipements, les accessoires, le prix, l’état et les équipements. Il faut aussi y mentionner votre numéro de téléphone, votre adresse mail et la localisation de votre moto. Il faut bien préciser le kilométrage, mentionner si la moto a eu des accidents graves et augmenter votre chance de la vendre en joignant à l’annonce une ou plusieurs photos.

Les documents à fournir

Pour la vente d’une moto, il faut fournir des documents obligatoires et facultatifs. Il est impératif de donner le certificat de situation administrative, le certificat de vente (certificat de cession), les garanties et la carte grise. C’est sur cette dernière qu’il faut mettre la mention « vendu » avec la date et la signature. Ainsi, toute responsabilité sera dégagée en cas d’accident ou d’infraction au Code de la route. Le certificat de vente prouve que la moto change de propriétaire. Quant au dernier certificat, il atteste que l’engin ne fait l’objet d’aucune opposition et qu’il n’est pas gagé. Celui-ci est disponible gratuitement sur internet.

Les documents facultatifs regroupent les factures, le livret et le carnet d’entretien qui permettent d’informer sur la révision de la moto. Après la vente, il faut rédiger une déclaration à la préfecture. Après la vente de votre moto, il reste à informer son assureur d’arrêter la police d’assurance.

Passer par les dépôts ventes

Pour optimiser la vente de votre moto, il est parfaitement possible de la mettre dans un dépôt vente. Dans ce cas, il faut retenir que vous êtes le responsable, car vous êtes le propriétaire. L’établissement d’un contrat de vente est requis pour éviter les incidents qui pourraient se produire. Si vous souhaitez en savoir plus sur le dépôt vente.

Précautions à prendre

Pour l’envoi des documents obligatoires, notamment de la carte grise, il ne faut pas envoyer une copie complète, mais juste fournir les informations nécessaires. Côté paiement, celui par chèque est le plus sûr, car il est possible de contacter la banque d’émission. L’idéal serait de se donner rendez-vous un jour ouvrable pour pouvoir vérifier le chèque, évitant ainsi les chèques falsifiés.

Avant d’essayer la moto, contrôlez auprès de votre assureur que vous êtes couvert en cas d’incident. Gardez la pièce d’identité et le permis de conduire de l’acheteur avant l’essai. Remettez-les lui à son retour. Quant au lieu de rendez-vous, donnez une adresse dans un lieu public. Venez au rendez-vous toujours accompagné. Et surtout, ne donnez jamais votre numéro de téléphone personnel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*